Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Texte Libre

Recherche

Archives

30 juillet 2008 3 30 /07 /juillet /2008 11:33

De la colle sans solvants et sans crasses, idéale pour le papier mâché ou pour les bricolages avec les enfants. Ca colle aussi bien que de la colle à tapisser, et il n'y a que de la farine et de l'eau ...  c'est facile à faire, et c'est écologique.

Bon, c'est connu, mais ça ne fait pas de mal de redonner la recette exacte pour les proportions !

Cette colle peut également remplacer les vernis-colle du commerce pour le serviettage (dans ce cas, il existe une version avec sucre pour retarder la prise, que je donnerai après). Pour la finition, si c'est un objet en bois, on peut utiliser l'huile de lin. Ou éventuellement une lasure maison à base de bière, mais je n'ai pas testé ça.

Alors, la version basique :

1 - Dans une petite tasse, on mélange intimement un volume d'eau (froide) avec 1/2 volume de farine (blanche). La préparation doit être lisse, homogène, sans grumeaux.

2 - Faire chauffer ensuite 5 volumes d'eau (à peu près) dans une casserole jusqu'à ce que ça frémisse.

3- Y ajouter la première préparation en remuant soigneusement, baisser immédiatement le feu pour que ça cuise encore un moment à feu très doux, toujours en mélangeant.

4- Quand la préparation atteint la viscosité voulu (genre béchamel), on éteint le feu et on laisse refroidir gentiment (si on veut que ça refroidisse vite, on transvase dans un autre récipient, celui dans lequel on va la conserver par exemple, avec un couvercle).

Pas besoin d'attendre que ce soit froid pour s'en servir, du moment qu'on ne s'y brûle pas les mimines. Ca épaissit un peu en refroidissant, c'est normal.

Vous l'aurez compris : l'important, c'est d'éviter les grumeaux évidemment ... pas glop pour un bricolage fin.

Conservation : 3 à 4 jours maxi, dans un récipient fermé, au frais (éviter le frigo quand même, parce que ça fige bien le truc, et il faut le réchauffer pour s'en resservir). L'idéal est de ne pas forcer la dose, pour ne pas en avoir trop ... c'est si vite préparé.



Alors, pour la version "retard" avec le sucre, je l'ai empruntée sur le site
"Esprit Cabane" (que je recommande, plein de bonnes idées !!).
Il paraît qu'elle est utilisée par certains restaurateurs de pièces anciennes.

la voici :

1- Dans une casserole, mélanger 2 cuillères à soupe de farine de blé et 1 cuillère à café de sucre. Le sucre a un effet retardateur de prise.

2- Faire chauffer à feu doux en ajoutant un peu d'eau, mélanger au fouet pour éviter les grumaux, délayer avec 2 à 3 verres d'eau, en mélangeant toujours. La consistance doit être celle d'une sauce béchamel.

Si la colle est trop épaisse ne pas hésiter à la diluer encore. Mettre la colle dans un pot.


Bons bricolages !



Repost 0
2 octobre 2005 7 02 /10 /octobre /2005 00:00
Pâte à modeler, recette 1

1 tasse de farine
1/2 tasse de sel
2 c à soupe de crème de tartre *
1 c à soupe d'huile
1 tasse d'eau
colorant alimentaire

Dissoudre le sel dans l'eau en chauffant, et puis ajouter le colorant
Mélanger la crème de tartre et la farine
Chauffer l'huile et la mélanger avec la farine en brassant
Y verser l'eau salée et coloré, mélanger énergiquement, puis retirer du feu et pétrir la pâte
Faire autant de fois cette préparation qu'on désire de couleurs.
Conserver dans un récipient en plastique.

* La crème de tartre est un sous-produit de la fabrication du vin, qui se présente sous forme d'une poudre blanche, et qu'on trouve en pharmacie. Comestible, elle peut également s'appeler Tartrate Acide de Potassium, Tartrate monopotassique, Potassium bitartrate ou Potassium Hydrogénotartrate


Pâte à modeler, recette 2

C'est très très simple, économique, ça sent bon, et ça se conserve mieux que celle du commerce !Cette pâte est très agréable à modeler...douce, souple, elle ne colle pas (ni aux petits doigts, ni sur les outils...)

La recetteMettre dans une casserole :
* 2 tasses de farine,
* 1/2 tasse de maizena
* 1/2 tasse de sel fin
* 2 cuilleres a soupe de poudre d'alun de potassium  (en pharmacie) 
* 2 tasses d'eau
* 1 cuillere a soupe d'huile

Si on veut la colorer
Utiliser du colorant alimentaire. 
Liquide, ca ne colore pas beaucoup. Ca existe aussi en poudre, pas cher qui colore beaucoup plus
Pour des coloris "nature", on peut aussi la colorer avec des épices, comme pour la pâte à sel (curry, cacao, paprika etc ...)

Mélanger d'abord sans chauffer, puis chauffer sur feu doux en remuant constamment jusqu'à l'apparition de grumeaux, ensuite continuer a tourner jusqu'à consistance très épaisse. Quand on ne peut plus tourner et que la pâte a pris, retirer du feu, attendre que cela refroidisse et finir de malaxer à la main.

Conserver au frigo, dans un sac plastique congelation, une boite plastique ou un pot en verre. En tout cas bien fermé et à l'abri de la lumière. 
Elle peut se conserver ainsi 3 ou 4 mois.

ATTENTION durant la préparation   : L' ALUN DE POTASSIUM PUR EST DANGEREUX  -  TOXIQUE A L'INGESTION (En grosses quantités, il peut provoquer des troubles/augmentation du rythme cardiaque et des convulsions)
Il n'y a pas de danger pour les quantités utilisées dans la pâte ci-dessus, même si l'enfant en ingère un petit peu.


La pâte blanche

Le matériel : 1 casserole, 1 spatule
1 verre de maïzena
1 verre d'eau
2 verres de bicarbonate de soude


Mettre tous les ingrédients dans la casserole.
Chauffer à feu doux en mélangeant bien. Quand la pâte se détache des parois de la casserole, retirer du feu.
Laisser tiédir et travailler comme de la pâte à modeler.
Laisser sécher. Il est possible de peindre les réalisations quand elles sont sèches.


La pâte à sel

La recette de base, simplissime :
- 1 tasses de farine
- 1 tasse de sel
- Environ 1/2 tasse d'eau

Mélanger.
La quantité d'eau exacte est à évoluer durant la préparation, et dépend beaucoup de la qualité de la farine employée.
Le but est d'obtenir une pâte souple, ni trop collante ni trop sèche, facile à modeler sans qu'elle "coule".

Pour la conserver, l'idéal est de l'emballer dans du film alimentaire et de la mettre au frigo, où elle pourra rester plusieurs jours sans problème.

Il existe maintenant des tas de variantes :

- Plus de farine et la pâte sera un peu plus souple
- Plus de sel et elle sera plus granuleuse
- Un peu de colle à papier peint et elle aura une meilleure tenue
- Une farine bise et elle sera plus foncée
- Avec des épices ou du cacao, on peut varier les couleurs natures à l'infini
- En jouant avec le four à la cuisson, on peut la dorer
- Après réalisation et cuisson, on peut la polir au papier gratte et la peindre
 etc ...

Bien entendu, aucun problème à l'ingestion éventuelle :-)


Repost 0