Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre

Recherche

Archives

13 octobre 2005 4 13 /10 /octobre /2005 00:00

Un fait divers à Molenbeek : une adolescente de 13 ans a accouché en secret dans sa chambre, et a jeté le bébé par la fenêtre du 13è étage. Ses parents n’avaient semble-t-il rien remarqué de sa grossesse ni de son accouchement … Le bébé n’a été retrouvé que quelques heures plus tard … encore vivant.

Il est décédé peu après malgré les soins.

 

Je peux difficilement imaginer la détresse dans laquelle doit se trouver une gamine de 13 ans qui se retrouve enceinte, dont les parents ne remarquent rien et à qui elle-même n’ose rien dire, qui se retrouve à donner naissance entièrement seule dans sa chambre, et perd ses repères au point de balancer le bébé par la fenêtre en espérant que personne ne soupçonnera rien …
Que dis-je ... je n'imagine même pas du tout. Comment le pourrais-je :-(

Nous ne pouvons évidemment rien juger de cette situation, ne connaissant ni la vie de cette famille, ni les circonstances qui ont conduit à ce drame, ni que pouvait être le quotidien de cette gamine.
On ne peut que rester là, à essayer de concevoir qu'une chose pareille a bien eu lieu, et à tenter de rester humain au milieu des émotions contradictoires que cela peut susciter en nous.
Une enfant a accouché d'un bébé dans la solitude la plus totale, et deux vies sont irrémédiablement foutues.

 

Je voulais « simplement » rebondir sur ce fait divers atroce pour rappeler qu’il existe maintenant en Belgique un numéro gratuit, le 103, qui est celui d’ « écoute-enfants ». On peut y appeler gratuitement 24h/24 et 365 jours sur 365.

Ce numéro est destiné à tout enfant vivant une situation difficile ou qui a simplement besoin de se confier, d’exprimer son désarroi, de poser des questions, d’être orienté vers une aide quelconque …

Des psychologues, des assistants sociaux et des « professionnels » de l’enfance y reçoivent toutes les demandes et peuvent – éventuellement – venir en aide à des enfants en détresse.
Et surtout, les écouter, les recevoir, les accepter.

 

Ce numéro 103 aurait-il pu sauver ce bébé, ainsi que sa mère-enfant probablement détruite psychologiquement pour le restant de ses jours ? Je l’ignore, mais je pense qu’il est bon de le connaître et de le faire connaître à tous les enfants et tous les jeunes qui pourraient un jour, pour n’importe quelle raison, préférer se tourner vers une aide « impersonnelle » plutôt que vers une famille qui – à tort ou à raison - ne leur inspire plus confiance.

De plus, pour l’avoir déjà vécu dans des moments où j’allais très mal, le simple fait de pouvoir se libérer, se confier, recevoir une écoute, même et surtout de la part d’un inconnu, peut-être salvateur.

 

En tout cas moi, je vais en parler à mes enfants … on ne sait jamais ce qui peut se passer dans la tête d’un môme ou d’un adolescent, même « heureux » selon nos critères d’adultes …

Partager cet article

Repost 0
Published by Tinuviel - dans FAMILLE ET SOCIETE
commenter cet article

commentaires