Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre

Recherche

Archives

1 septembre 2005 4 01 /09 /septembre /2005 00:00
"Riches et pauvres, nord et sud, est ou ouest, tous les pays sont à la fois responsables et victimes de la destruction du milieu naturel" 
(G. RUFFOLO)

Dans la démarche qui sous-tend ce site, il m'a semblé primordial de consacrer un chapitre entier, et bien différencié, à l'écologie dans son sens le plus large. L'édification du monde de demain, pour et par nos enfants, et à travers les valeurs que nous leur transmettons. Les questions soulevées ici ont donc une importance vitale pour notre avenir personnel, celui de nos enfants, celui de l'espèce humaine et celui de notre planète.

Mon propos est donc clairement de sensibiliser et de responsabiliser les enfants (et donc nous, leurs parents, en premier lieu), à tout ce qui touche à l'environnement, aux droits de l'homme et de l'enfant, à la consommation saine, raisonnée et éthique, au développement durable etc ... bref, à un certain humanisme, et à une certaine vision à long terme de la gestion de nos ressources et de la portée de nos choix d'aujourd'hui, tant en matière écologique qu'en matière sociale.
C'est ce que j'appelle la Vie Verte.

Qu'est-ce que la Vie Verte ?

C'est une vie qui tente, au milieu d'une société malade de ses peurs, de ses excès, de son avidité et de sa léthargie, de retrouver ses racines, sa richesse, sa simplicité, sa saveur, sa douceur d'être ...
C'est un mode de vie et de pensée qui essaye de respecter son entourage et son milieu, d'écouter son corps et de lui faire la vie douce, d'ouvrir son âme au son de la terre, et d'œuvrer à l'édification d'un avenir meilleur, tout cela par la prise de conscience de notre responsabilité individuelle dans le devenir de notre monde et dans notre devenir personnel.

Merci de vous attarder parfois à penser au monde que nous préparons à nos descendants, et à tout ce que nous pourrions faire pour le rendre, sinon plus accueillant, du moins pas trop inhospitalier ...

Parce que le monde dans lequel nous vivons est celui que NOUS bâtissons. 

Françoise Jeurissen - Tinuviel
Mai 2004

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires