Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre

Recherche

Archives

22 septembre 2008 1 22 /09 /septembre /2008 10:28


Hier c'était l'autome, c'était Mabon, l'équinoxe et les grandes marées (enfin, pour être astronomiquement précis, l'équinoxe c'est aujourd'hui, le 22, mais bon, on va pas chipoter sur un jour hein !) . Hier donc, c'était symboliquement  l'équinoxe, la journée où les durées du jour et de la nuit s'équilibrent parfaitement en deux périodes de 12 heures, le symbole de l'entrée de la nature et de nos coeurs en période de repos et de méditation.

En plus il faisait un soleil magnifique ! Une excellente raison pour se lancer dans notre première petite célébration familiale aux couleurs "païennes" avec les enfants. Même si au fond de moi j'ai déjà "célébré" souvent, c'est la première fois que j'y associais vraiment les enfants dans un petit évènement en commun.

Nous avions donc prévu un repas aux couleurs de circonstance : orange, vert, brun, jaune, et aux ingrédients de saison : potimarron, pommes, poires, pruneaux et autres noisettes.

Nous avions également projeté une grande balade dans la nature afin d'y récolter de quoi décorer notre maison et notre table, et faire entrer chez nous les saveurs et les odeurs de l'autome naissant.

Nous voici donc partis, par ce beau dimanche matin lumineux, dans une expédition cueillette et plaisir :



Pas de chance pour nous : les mûres ont toutes été ratiboisées par quelqu'un qui n'en a pas laissé une seule sur les arbustes. A croire qu'il les a cueillies pour les revendre, vu la quantité qu'il y en avait il y a encore quelques jours. On est déçu, mais ce n'est pas ça qui va nous arrêter !

C'est donc parti pour un panier de noisettes, et surtout des tas de jolies choses pour décorer, dont des petites pommes sauvages, des branches d'églantier, d'aubépine ou de prunellier avec leurs baies, des cardères et des ombelles de berce séchées, des feuilles de chêne ou d'érable ...











































En chemin, nous avons aussi  rencontré quelques "amis" particuliers et quelques endroits à la magie frémissante et indéfinissable. Le petit peuple chuchotait entre les branches pendant que nous profitions de ce moment privilégié.





Après cela, retour vers la maison, gorgés de bon air et de soleil bienfaisant.


La préparation du repas ensemble a été un agréable moment également, à discuter et rigoler.


Lorenzo presse les oranges pour la marinade (dés de poulet marinés à l'orange, au gingembre et au miel ... c'était très bon). Avec ça on avait fait un gratin de boulghour aux dés de patates douces, et une compote de pommes/pruneaux à la cannelle que je vous présente en train de fondre en sifflotant sur le feu :



Liana prépare un pain (blanc à la levure pour une fois... ils en réclament comme un dessert, habitués qu'ils sont à le manger complet au levain d'habitude ... "maman, marre du pain gris").
Elle nous avait aussi concocté une bonne soupe à la courge butternut avec un peu de poireaux et de pommes de terre.



Pendant ce temps-là, certains ne se foulent pas :-) Voyez plutôt :



Et comme dessert ... un délicieux cake au potimarron, noisettes et épices, dont la recette est tirée de l'excellent site de Cléa Cuisine que je recommande chaudement à tous les amateurs de bonne cuisine saine et bio !
Regardez-moi cette merveille (oui je sais, y en a deux ... on est gourmand ou on ne l'est pas hein !


Et voilà la belle table préparée par Killian et Lorenzo, ainsi que les décorations de Liana :




Pendant la préparation et pendant le repas, nous avons un peu parlé de la signification de tout cela, expliqué des phénomènes naturels (le croisement du soleil avec l'équateur, la différence d'ensoleillement en hiver et en été à cause de l'inclinaison de la terre, les grandes marées ...), et je leur ai raconté la légende de Déméter, Perséphone et Hadès.

Pour ceux qui ne la connaîtraient pas, c'est Hadès, dieu du royaume des morts (Pluton chez les romains), qui tomba amoureux de Perséphone, fille de la déesse Demeter (déesse des récolte et des moissons, Cérès chez les romains), et l'enleva pour qu'elle vienne régner à ses côtés sur le royaume des morts. Déméter, déchirée de chagrin et de colère, décida de se venger en figeant la végétation dans un éternel hiver. Les dieux, après moultes négociations, obtinrent d' Hadès de laisser Perséphone passer six mois de l'année aux côtés de sa mère, et les six autres mois au royaume des morts. Déméter se contenta donc d'endormir la nature pendant la moitié du temps où sa fille ne serait pas près d'elle à la lumière du jour. Et cet endormissement commence à l'équinoxe d'automne.

Voilà ... une belle journée pleine de sens et de beaux souvenirs pour nous.
D'autant que pour moi, l'automne est toujours chargé de beaucoup de choses, et que cette plongée en soi qui correspond à l'entrée dans la "morte saison" (en apparence) est pour moi riche de questionnements et de découvertes de routes intérieures. Tout cela ne va d'ailleurs pas sans mal, tant sur le plan physique qu'émotionnel. Entre "maladies" révélatrices et coups de blues introspectifs, le long chemin vers soi est souvent semé d'embûches :-)

Et vous, ça vous inspire les saisons, ça vous donne envie de célébrer, de faire quelque chose de particulier ?

En tous les cas, joyeux Mabon à tous ceux qui passent discrètement me lire de temps en temps ... même si c'est le plus souvent en silence et sur la pointe des pieds :-)

Et bonne route à tous !


Partager cet article

Repost 0

commentaires

arwen 09/02/2010 04:35



Bonjour,juste un petit mots car je trouve cela formidable et beau comme tu partage le sabbat de mabon avec tes enfants,j'aimerais pouvoir en faire autant quand j'aurais les miens
;).


Merci pour se beau blog, continue c'est vraiment agréable à te lire et ça donne plein d'idée.

Bonne journée.

Arwen



Lucie Trellu 01/03/2009 23:03

Ah moi aussi j'ai hâte qu'il grandisse mon lutin, pour partager encore plus ces fêtes de la roue de l'année ! (Bon, je sais, il faut profiter de tous les instants, mais bon, il est à un âge où il n'est plus un bébé, et où il ne peut pas encore vraiment faire tout seul ce que pourtant il veut faire "tout seul" (leitmotiv sonore en boucle de la journée)  de toutes ses forces, c'est mignon, mais à force, c'est usant...)

rachel 08/10/2008 09:06

il est beau ce blog, je vais m'y attarder un peu, beaucoup...

Tinuviel 08/10/2008 13:29


Merci Rachel, ça me fait plaisir de t'y accueillir :-)


terf 23/09/2008 11:38

Idem que Stef (ha tiens! Coucou toi! ;):) ) tes photos font du bien au moral , même si ce n'est pas chez moi. Pour le moment, Odin aussi se contente d'observer ... Pour l'équinoxe, ce sera aujourd'hui, le week end fut bien trop charger! Quant à la représentation que je lui accorde, il est en fonction de mes croyances (payennes aussi ;) )

Tinuviel 23/09/2008 16:25


Heureuse que mes photos embellissent le moral, et heureuse que tu sois passée par ici pour y laisser ta petite pierre :-)

A bientôt j'espère, et plein de soleil pour le p'tit Odin, qui porte là un nom bien signifiant !


Stef 22/09/2008 22:11

Joyeuse équinoxe à ta petite famille ! Ca a eu l'air d'être une merveilleuse journée. Et tes images donnent faim ;-) ! Ca avait l'air très bon !Il me tarde que Sélène grandisse ( et le(s) éventuels futurs lutin(e)s ) pour pouvoir célébrer avec elle ces moments, décorer la maison avec elle, et tout et tout. Pour le moment, elle observe, principalement !

Tinuviel 23/09/2008 16:17


Merci d'être passée par là,
J'ai envie de te dire : n'aie pas trop hâte qu'elle grandisse quand même ... ça va tellement vite. Je sais que ça fait bateau de le dire, mais avec mon p'tit dernier qui va bientôt souffler ses 6
bougies, je te jure que je n'ai pas vu filer ces années qui ont transformé mes p'tits bouts en herbes folles ... L'ainée (pas sur le reportage, elle n'était pas là ce WE) a fêté ses 13 ans cet été
!
Alors profite à donf de chaque moment, parce qu'à chaque âge c'est magique ! Mais oui, je sais que tu le sais, mais ça fait jamais de mal de le redire ,-)

Mais c'est vrai que quand ils commencent à faire eux-mêmes, à inventer, à se débrouiller, c'est génial aussi. On a affaire à de petites personnes complètes, qui parviennent à nous surprendre tous
les jours :-)